Description du village

 

Le village comprend le bourg divisé en deux parties bien distinctes :

 - Le haut où se trouve la place de la Mairie et l’église situé sur un escarpement rocheux,

 - La vallée du Ru de Chamoux (du nom de la commune où il prend sa source) qui traverse le bas du village puis rejoint Châtel-Censoir où il se jette dans l'Yonne,

 - Trois sentiers appelés "côtats" (on prononce couta) ainsi que la route de Clamecy assurent la liaison entre les deux parties.

Asnières comprend aussi trois hameaux :

  - Avrigny, le plus important où se trouvait un château (ces ruines figuraient encore sur les cartes postales du début du XXème siècle) lequel fut longtemps habité par des seigneurs,

 -  Le Crot-au-Pin (qui signifie "trou" ; sans doute une mare située près d'un pin) qui ne compte plus que deux maisons est le plus petit,

  - Les Bideaux qui constituent la limite géographique avec la Nièvre.

Asnières-sous-Bois ne fait pas partie du Morvan (sous-sol granitique), mais appartient plutôt au Sud du Bassin Parisien (sous-sol calcaire). Cependant Roger Boudon signale dans son livre que les Asnièrois se sentent Morvandiaux de cœur.

Le Parc naturel régional du Morvan (PNRM) ne commence qu'à deux kilomètres à la sortie du village, au hameau des Bois de la Madeleine (commune de Vézelay).

www.parcdumorvan.org